Charte

Sainte-AnneL’Institution Sainte-Anne est un établissement scolaire fidèle à l’enseignement de l’Église Catholique, soumis à son autorité et attaché à la forme extraordinaire du rite romain.
Son rattachement à la communauté traditionnelle de Notre-Dame-de-Recouvrance, à Orléans, en est le signe et la garantie tangibles.
La fin ultime de l’Institution Sainte-Anne est celle que poursuivent les parents catholiques dans l’éducation de leurs enfants. C’est la sainteté des élèves.
La fin propre de l’Institution Sainte-Anne est celle que poursuivent les parents catholiques dans l’instruction de leurs enfants. C’est l’éveil, la formation et l’instruction des intelligences des élèves.
Dans la poursuite de cette fin propre, trois piliers constituent les fondements de l’Institution Sainte-Anne : la Liberté, la Vérité et la Charité.

La Liberté
L’Institution Sainte-Anne est un établissement ouvert à tous les enfants, sans distinction de sexe, d’origine ethnique, de milieu social ou de religion dès lors que leurs parents adhèrent à la Charte de l’établissement.
La liberté de l’enseignement délivré à l’Institution Sainte-Anne a un coût financier et humain réel. Ainsi, l’implication des familles dans la récolte de fonds comme dans l’entraide mutuelle est impérative.
Pour les préparer à être des hommes et des femmes accomplis et épanouis, l’Institution Sainte-Anne s’attache à rendre libres les élèves en leur transmettant dès leur plus jeune âge l’amour de la vérité.

La Vérité
Le savoir est premier et ordonné à la Vérité. Le maître est à son service et l’élève à sa recherche.
Le support pédagogique en maternelle et en primaire est le Cours Sainte-Anne (Paris), utilisé fidèlement.
La transmission de ce savoir s’effectue selon une pédagogie qui repose sur la lecture, l’analyse, l’exercice, la mémorisation et la restitution. L’objectif n’est pas d’abord de donner à l’élève un niveau de connaissances mais la capacité à donner le meilleur de lui-même dans la quête de l’excellence intellectuelle.

La Charité
L’élève est accueilli comme une personne unique, avec ses forces et ses faiblesses, et pris en charge comme un enfant de Dieu de qui le maître, par les parents, reçoit son autorité.
Sous l’inspiration du Christ et à Son imitation, le maître donne à l’élève la confiance dans ses actions, l’encouragement dans ses efforts et la récompense dans ses réussites.
Le Christ occupe la première place à l’Institution Sainte-Anne puisque, Vrai Dieu et Vrai Homme, Il est aussi le seul vrai Maître, qui œuvre avec douceur et Charité.